06 juin 2013

Les petits pieds de Léa - Céline Dion

Audio

Je donnerais tout pour ne jamais avoir à chanter cette chanson...

Je ne te connaissais pas,
Mais tu me faisais rire aux éclats
Avec les petits coups de souris
Que tu donnais derrière mon nombril

Même sans te connaître,
Je t’aimais si fort, déjà
J’avais dans tout mon être
Tellement envie de prendre soin de toi

Pourquoi les petits pieds de Léa
Ne feront jamais leurs tout premiers pas
Pourquoi ses petits pieds ne grandiront pas

Petit frisson dans l’univers
Comme si la vie changeait d’idée
En un coup de vent de poussières
Le bonheur s’est envolé

J’aurais tout donné
Pour que tu grandisses dans mes bras
Le mauvais sort avait pointé
Le malheur, c’était donc ça…

Pourquoi les petits pieds de Léa
Ne feront jamais leurs tout premiers pas
Pourquoi ses petits pieds ne grandiront pas

Couché aux creux de mes mains
Un petit être si léger
Mais tellement, tellement pesant
Dans mon cœur de maman

Aucune trace de petits doigts
Ni de bisous soufflés
Par la fenêtre pour ton papa
Quand il partira travailler

Et ça lui brise le cœur
De regarder l’arbre en fleurs
Qu’il avait planté en pensant
Vous voir pousser en même temps

Pourquoi les petits pieds de Léa
Ne feront jamais leurs tout premiers pas
Pourquoi ses petits pieds ne grandiront pas

Mon Dieu dites-moi pourquoi
Je ne lui aurai chanté qu’une seule fois
"Bonne nuit cher trésor, ferme tes yeux et dors"

Posté par Tannabelle à 13:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


31 mai 2013

À toi - Joe Dassin

Audio

À toi
À la façon que tu as d'être belle
À la façon que tu as d'être à moi
À tes mots tendres un peu artificiels
Quelquefois

À toi
À la petite fille que tu étais
À celle que tu es encore souvent
À ton passé, à tes secrets
À tes anciens princes charmants

À la vie, à l'amour
À nos nuits, à nos jours
À l'éternel retour de la chance
À l'enfant qui viendra
Qui nous ressemblera
Qui sera à la fois toi et moi

À moi
À la folie dont tu es la raison
À mes colères sans savoir pourquoi
À mes silences et à mes trahisons
Quelquefois

À moi
Au temps que j'ai passé à te chercher
Aux qualités dont tu te moques bien
Aux défauts que je t'ai cachés
À mes idées de baladin

À la vie, à l'amour
À nos nuits, à nos jours
À l'éternel retour de la chance
À l'enfant qui viendra
Qui nous ressemblera
Qui sera à la fois toi et moi

À nous
Aux souvenirs que nous allons nous faire
À l'avenir et au présent surtout
À la santé de cette vieille terre
Qui s'en fout

À nous
À nos espoirs et à nos illusions
À notre prochain premier rendez-vous
À la santé de ces millions d'amoureux
Qui sont comme nous

À toi
À la façon que tu as d'être belle
À la façon que tu as d'être à moi
À tes mots tendres un peu artificiels
Quelquefois

À toi
À la petite fille que tu étais
À celle que tu es encore souvent
À ton passé, à tes secrets
À tes anciens princes charmants

Posté par Tannabelle à 17:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 mai 2013

En cloque - Renaud

Audio

Depuis le temps qu'il attendait ce moment... mon homme peut enfin chanter cette petite perle de Renaud !

Elle a mis sur le mur
Au-dessus du berceau
Une photo d'Arthur
Rimbaud
Avec ses cheveux en brosse
Elle trouve qu'il est beau
Dans la chambre du gosse
Bravo
Déjà les p'tits anges
Sur le papier peint
Je trouvais ça étrange
Je dis rien
Elles me font marrer
Ses idées loufoques
Depuis qu'elle est
En cloque

Elle se réveille la nuit
Veut bouffer des fraises
Elle a des envies
Balaises
Moi je suis aux p'tits soins
Je me défonce en huit
Pour qu'elle manque de rien
Ma p'tite
C'est comme si je pissais
Dans un violoncelle
Comme si j'existais
Plus pour elle
Je me retrouve planté
Tout seul dans mon froc
Depuis qu'elle est
En cloque

Le soir elle tricote
En buvant de la verveine
Moi je démêle ses pelotes
De laine
Elle use les miroirs
À se regarder dedans
À se trouver bizarre
Tout le temps
Je lui dis qu'elle est belle
Comme un fruit trop mûr
Elle croit que je me fous d'elle
C'est sûr
Faut bien dire ce qui est
Moi aussi je débloque
Depuis qu'elle est
En cloque

Faut que je retire mes grolles
Quand je rentre dans la chambre
Du p'tit rossignol
Qu'elle couve
C'est que son p'tit bonhomme
Qui arrive en décembre
Elle le protège comme
Une louve
Même le chat pépère
Elle en dit du mal
Sous prétexte qu'il perd
Ses poils
Elle veut plus le voir traîner
Autour du paddock
Depuis qu'elle est
En cloque

Quand je promène mes mains
De l'autre côté de son dos
Je sens comme des coups de poings
Ca bouge
Je lui dis "T'es un jardin"
"Une fleur, un ruisseau"
Alors elle devient
Toute rouge
Parfois ce qui me désole
Ce qui fait du chagrin
Quand je regarde son ventre
Puis le mien
C'est que même si je devenais
Pédé comme un phoque
Moi je serais jamais
En cloque

Posté par Tannabelle à 14:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,