14 avril 2016

On est bien peu de chose

Après l'hospitalisation de Hector la semaine dernière pour déshydratation, Gaspard a manqué de s'étouffer en mangeant ce soir... Au final, ils vont bien et c'est l'essentiel, mais il suffit de peu de choses pour que la fragilité de la vie se rappelle à nous...

Une gastro un peu virulente, une banale fausse route et les sentiments les plus oppressants remontent à la surface, charriant avec eux l'idée que tout peut - de nouveau - basculer...

Le deuil périnatal, c'est avoir tatouée dans son âme la certitude que l'idée de perdre un enfant peut devenir réalité.
Le deuil périnatal, c'est cette lucidité qui nous étreint le cœur à la moindre alerte.
Le deuil périnatal, c'est avoir gravée en soi l'idée que rien n'est acquis, jamais.

 

Le titre que j'ai choisi spontanément pour ce billet me rappelle une chanson que j'aimais déjà beaucoup avant Élise et qui résonne encore plus depuis elle :

On est bien peu de chose
Et mon amie la rose
Me l'a dit ce matin

À l'aurore je suis née
Baptisée de rosée
Je me suis épanouie
Heureuse et amoureuse
Aux rayons du soleil
Me suis fermée la nuit
Me suis réveillée vieille

Pourtant j'étais très belle
Oui j'étais la plus belle
Des fleurs de ton jardin

On est bien peu de chose
Et mon amie la rose
Me l'a dit ce matin

Vois le dieu qui m'a faite
Me fait courber la tête
Et je sens que je tombe
Et je sens que je tombe
Mon cœur est presque nu
J'ai le pied dans la tombe
Déjà je ne suis plus

Tu m'admirais hier
Et je serai poussière
Pour toujours demain

On est bien peu de chose
Et mon amie la rose
Est morte ce matin

La lune cette nuit
A veillé mon amie
Moi en rêve j'ai vu
Éblouissante et nue
Son âme qui dansait
Bien au-delà des nues
Et qui me souriait

Crois celui qui peut croire
Moi, j'ai besoin d'espoir
Sinon je ne suis rien

Ou bien si peu de chose
C'est mon amie la rose
Qui l'a dit hier matin


06 avril 2016

Et bam !

Bon, je suis silencieuse depuis des semaines et la liste des brouillons qui végètent dans mes tiroirs est aussi longue que ma disponibilité (matérielle et émotionnelle) est limitée, mais je vais me contenter pour l'instant d'un billet "copier-coller".

Dans la famille "Demandes de partenariat complètement à côté de la plaque", je vous présente la petite dernière, reçue cet après-midi et à laquelle j'ai déjà répondu :

 

Le message reçu :

Bonjour,
Je me présente, je suis *****, je travaille pour l’agence ***** dédiée aux relations presse et promo DVD/ Cinéma. Ce mail sera l’occasion de prendre contact avec vous. En allant sur votre blog, j’ai remarqué que vous avez un certain attrait pour l’enfance. Notre agence recherche de nouvelles collaborations avec des bloggeurs.
Actuellement, nous faisons la promotion d’un dessin animé susceptible de vous intéresser « ***** » de ***** et ***** qui sortira en DVD le 14 avril 2016.
Si vous êtes intéressée, je peux vous faire parvenir un DVD ou organiser un jeu concours pour la sortie.
Dans l’attente de votre retour, je reste à votre disposition pour échanger à ce sujet.
Bonne journée
*****

 

Ma réponse :

Bonjour,
Si vous étiez réellement allée sur mon blog, comme vous osez le prétendre, vous auriez très certainement remarqué que celui-ci ne traduit pas mon "attrait pour l'enfance" mais me sert principalement d'EXUTOIRE suite à la MORT de MA FILLE.
J'aurais adoré faire la promotion de votre nouveau dessin animé, mais comme je n'ai plus de contact avec ma fille et que je ne crois pas que nous ayons installé l'électricité ni placé un lecteur DVD dans son cercueil, je crains de ne pas pouvoir (et surtout de ne pas VOULOIR) vous être d'une grande utilité.
Je suppose que votre indélicatesse n'aura d'égale que votre lâcheté, puisque je doute de recevoir ne serait-ce qu'un message d'excuse de votre part suite à cette mise au point. Mais j'ose espérer que ma réponse vous aidera à vous impliquer davantage dans votre travail et à mieux considérer les personnes avec lesquelles vous essayez de gagner de l'argent.
(Pas très) Cordialement,
Annabelle

 

Cette fois-ci, j'y suis allée un peu fort, mais en prêchant le faux pour espérer le vrai, j'ai visé juste puisque j'ai reçu, à peine quelques minutes plus tard, un mail d'excuses !

Posté par Tannabelle à 21:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,