Je continue ma petite liste... en vrac (à vous de décider de ce qui est cool et de ce qui l'est moins !) :

  • Faire des économies de crème hydratante, à force d'échographies "il-ne-faut-plus-rien-mettre-sur-le-ventre-une-semaine-avant" tous les quinze jours.
  • Avoir une place assise "garantie" dans le métro et le bus mais pas forcément la priorité aux caisses dites prioritaires du supermarché - Moralité : les gens qui voyagent sont plus polis et compréhensifs que les gens qui font leurs courses !
  • Avoir une bonne excuse pour ne plus faire le ménage.
  • Être réveillée trois fois par nuit par une envie pressante. Ça me prépare un peu aux tétées nocturnes, vous me direz !
  • Avoir besoin de trois oreillers, une peluche et un coussin de grossesse pour trouver une position presque agréable pour dormir... mais être réveillée quand même par l'inconfort et la douleur provoqués par chaque changement de position nocturne.
  • Coudre devant Motus et goûter devant Des chiffres et des lettres : no comment ;-)
  • Faire le plein de slips jetables et de protections hygiéniques "maxi" pour la maternité. Oui, je sais ce que vous allez dire : "Quoi ?! Elle compte se fourvoyer avec des produits jetables alors qu'elle nous a fait suer avec, entre autres, ses pochettes alimentairesses papillotes sans aluminium et son filtre à café réutilisable ?!" Je n'en suis pas fière mais je l'admets. Il faut dire qu'avec toutes les recherches que j'ai faites et tous les témoignages que j'ai lus au moment de préparer ma liste pour la maternité, je me suis résolue à ne pas "ruiner" mes serviettes lavables ni mes culottes chéries :-)
  • Se mettre au tricot (bon, juste deux paires de chaussons - terminées ! - et une couverture - toujours en cours !) et même à la couture (bon, juste des petits ourlets de rideaux d'étagère provisoire).
  • Avoir des Knacki ball à la place des chevilles, des pieds et des orteils.
  • Avoir le courage de se lever à 8h le samedi matin pour les séances de préparation à l'accouchement en piscine rien que pour avoir le plaisir (et l'illusion) de se sentir légère dans l'eau.
  • Repenser à la mésaventure de sa coupine et penser à retirer son alliance et sa bague de fiançailles avant qu'il ne soit trop tard.
  • Être essoufflée rien qu'en se mettant au lit.
  • Se demander, en voyant la liste pour la maternité, comment tout va rentrer dans un bagage de taille raisonnable.
  • "Kiffer grave" les mouvements des grumeaux qui s'agitent dans mon ventre.
  • Pour une fois, avoir le ventre plus gros que les seins.